Après trois semaines de non-école, l’heure est venue de dresser un premier bilan de notre expérience.  Je le ferai sur différents aspects pour illustrer toutes les questions qui peuvent se poser au quotidien.

Socialisation

So far so good, nous bénéficions de la proximité de l’école et de nombreuses familles dans le quartier pour rencontrer facilement les ex-copains de classe de nos enfants.  De plus, leur absence ayant été remarquée, ça génère des sujets de discussion.

Les activités sportives, artistiques et de mouvement de jeunesse sont une autre source bienvenue de contacts avec des enfants de leur âge ou d’âge différent.  Une mention particulière aux Scouts pour l’aspect de vie en groupe.

Enfin, nous avons appuyé sur l’accélérateur au niveau de notre propre vie sociale pour que les occasions d’interactions soient encore plus nombreuses.  Ce qui constitue un effet collatéral très positif puisque ça nous amène à rencontrer de nouvelles personnes et de nouveaux milieux.

Verdict : 8/10


Apprentissages

Comme précisé dans ce billet, nous avons fait le choix des apprentissages autonomes.  Nous n’imposons donc pas de programme ni de rythme particulier pour les compétences à acquérir.

En conséquence, il est difficile d’évaluer l’évolution de nos enfants sur une échelle standard.  Leur parcours est erratique mais nous sommes loin du statu quo.  L’intérêt est beaucoup plus marqué pour les compétences de type mathématique (opérations, formes géométriques, concepts physiques) avec des apprentissages amusants comme les chiffres romains ou le système binaire.  La volonté de lire et écrire est également présente mais l’absence de méthode établie rend difficile la mesure de l’évolution.  Les deux compétences s’améliorent indéniablement mais il s’agit d’un point que nous gardons à l’œil.

Nous avons par ailleurs été choisir avec nos enfants des cahiers d’exercices en français et mathématiques pour les années correspondantes (math : 1ère et 3ème, français : 1ère et 3ème), en leur laissant le loisir de les ouvrir quand ils en ressentent l’envie et en les accompagnant bien évidemment si le besoin s’en fait sentir.

Dans un autre registre, les promenades dans la nature, la visite du Museum des sciences naturelles, la venue d’un vétérinaire pour stériliser les boucs (oui, oui) et la rencontre avec un professionnel de la bande dessinée sont autant d’occasions de s’ouvrir à d’autres disciplines et de se poser de nouvelles questions.

Nous restons encore avec un léger inconfort par rapport à l’absence de programme, mais le choix est posé et nous continuons d’y croire.

Verdict : 7/10


Cadre

La tenue du cadre est en perpétuelle évolution.  Il se veut lâche sans être laxiste.  Sans la pression du temps et des obligations scolaires, la participation à la vie du foyer et le respect de ses règles nous semblent aller de soi plus naturellement.

Deux points d’attention cependant :

  • Les horaires de coucher sont parfois plus difficiles à faire respecter sans la raison évidente de « il y a école demain ».  Nous laissons donc une liberté contrôlée mais avec un respect du sommeil des autres.
  • Nous devons rester attentifs à ne pas tomber non plus dans un effet grandes vacances perpétuel.  Et de ce fait maintenir une certaine discipline et un certain engagement dans les activités initiées.  Nous sommes particulièrement attentif à la notion de persévérance dans les apprentissages.

Un dernier point que nous voulions mettre en place mais qui pour le moment ne trouve pas sa place, c’est la réunion familiale hebdomadaire pour planifier la semaine.  Point d’amélioration donc.

Verdict : 7/10


Rapports humains

Comme nous nous y attendions, les relations familiales sont plus fluides et plus douces qu’auparavant.  Nous ne faisons bien sûr par l’économie de quelques prises de bec et autres injustices profondes entre frère et sœur mais globalement la complicité et la communication parents/enfants et frère/sœur est améliorée.  Nos enfants sont beaucoup plus prolixes qu’auparavant, ils nous racontent plus volontiers ce qu’ils font en dehors de la maison et se confient ou nous questionnent plus souvent.

Il ne s’agit peut-être pas à proprement parler d’un effet direct de la déscolarisation mais il n’en est pas moins appréciable.

Verdict : 8/10


Budget

Point éminemment important, le budget fait l’objet d’une attention particulière.  Nous essayons de nous montrer créatifs dans le choix des activités pour ne pas faire fondre notre carte bancaire.  Parmi les bons plans :

Comme par ailleurs nous faisons l’économie des frais scolaires, nous ne ressentons pas pour le moment de grosse différence au niveau budgétaire.

Verdict : 7/10


Organisation

L’équilibre vie privée/vie professionnelle et la possibilité de se garder des moments à soi sont sans aucun doute le challenge le plus énergivore dans cette aventure.

Nous pouvons heureusement tous les deux travailler à domicile mais cet avantage est avant tout théorique.  En effet, si certains jours les enfants sont concentrés et autonomes pendant de longues périodes, certains autres jours, les demandes sont nombreuses et il est donc malaisé d’être à la fois disponible pour eux et productif au niveau professionnel.

Même combat pour les moments à soi, les occasions deviennent plus rares et demandent une planification millimétrée.  Une autre solution consiste à trouver ces moments tôt le matin ou plus tard le soir mais nous rabotons alors sur nos heures de sommeil.  La fatigue est donc un peu plus importante qu’en période scolaire classique.

Nous remarquons néanmoins une évolution positive de la part de nos enfants dans le respect du temps professionnel s’il est nécessaire.  A mon sens, il s’agit d’une conséquence directe d’une disponibilité plus importante et qualitative de notre part.

Verdict : 6/10


Conclusion

Jusque là, notre choix nous ravit.  Nous avons observé une réelle décontraction et nous restons très sereins par rapport à la curiosité et à la soif d’apprendre de nos enfants.  Le seul bémol concerne l’organisation pratique qui est énergivore mais qui devrait s’affiner avec le temps.

Verdict global : 7/10